Le 18 septembre dernier, vous étiez près de 400 chez nous, à The Connecting Place, pour inaugurer notre plateforme – au sein des Docks Créatifsdans ce nouveau quartier de Strasbourg qui pulse. Dirigeants, étudiants, startupers, partenaires, journalistes, personnalités ou chers inconnus, vous avez aimé, vous l’avez dit. Merci, ça nous a fait très chaud au cœur, après 24 mois de gros travaux.

Ce succès démontre un intérêt pour de nouvelles formes d’organisations ouvertes et innovantes. Ici TCP veut faire grandir les marques qui font grandir les gens… Voici une synthèse des temps forts et des messages que nous avons partagés lors de cette journée.

 1er temps fort : présentation de la plateforme d’expertises pour les marques.

9h30, 13h30 ou 17h30 – cette conférence proposée à trois reprises a fait découvrir au plus grand nombre les interactions que The Connecting Place organise entre les entrepreneurs présents sur la plateforme et leurs clients : 

  • Chacun d’abord dans son domaine de compétences propre : ADN de marque, marketing de contenus, design, web marketing, PAOapplications web, applications mobile, imagerie 3D.
  • Ensemble en mode projet, au gré des besoins de nos clients pour les expertises très complémentaires présentes dans le centre d’expertises.

Parfois, les entrepreneurs de TCP sont engagés avec leurs clients ou partenaires au point de s’associer avec eux en capital, dans des projets d’innovations produits qui débouchent sur la création d’une spin-off.

Imaginez ce lieu comme un hub, qui vous donne accès à des compétences choisies pour leur savoir-faire (en marketing, design…), et leur savoir-être (leurs valeurs communes et leur fiabilité) : à Strasbourg – 16 collaborateurs, mais aussi à Mulhouse, Paris et Montréal.

> En cliquant ici, vous pouvez télécharger l’infographie qui résume la présentation de TCP.

The Connecting Place inauguration

Participants à l’inauguration de The Connecting Place – Photo Michel Caumes.

  2nd temps fort : parrainage par Mme Catherine Trautmann

Catherine Trautmann a suivi le projet depuis son origine, à la fois comme Vice Présidente de la Communauté Urbaine de Strasbourg – déléguée au développement économique et au numérique, mais aussi comme Présidente du Port Autonome de Strasbourg et comme amie d’un projet optimiste pour une ville qui ne doit pas baisser les bras sur ce front… Sa présence à nos côtés pendant toute la soirée et son discours volontaire nous ont rappelé qu’il n’y a pas besoin d’être entrepreneur pour être audacieux, et que c’est la responsabilité de chacun aujourd’hui d’entreprendre.

D’autres interventions ont précédé le lancement de la soirée. Celle de Stéphane Hamilton, Président de la société Jolifish présente chez TCP et très active avec nos clients, a été très écoutée. Il avait fait le déplacement depuis Montréal pour témoigner de l’intérêt de cette collaboration franco-canadienne… Il paraît d’ailleurs que l’événement a eu un écho très fort outre Atlantique.

Gilles Auberger, Stéphane Hamilton, Catherinne Trautmann

Gilles Auberger, Stéphane Hamilton, Catherinne Trautmann

  3ième moment fort : grand moment de partage bio et en musique.

Chacun a pu prolonger la découverte du lieu en fonction de son intérêt. Les entrepreneurs de la plateforme ont continué de recevoir dans leurs bureaux respectifs, pour une présentation sur mesure à la fois de leurs compétences et aussi des projets de startups issus de notre propre laboratoire (4 projets sont en incubation pour un lancement imminent).

Certains ont pu profiter de TCP comme un poste d’observation, un nouveau point de vue sur l’ancien pont Winston Churchill… bavarder de la journée autour d’un verre sur l’escalier de secours, profiter d’une dernière visite sur-mesure du lieu et des sociétés…

Cette journée aura été riche d’enseignements et de perspectives. Nous espérons qu’elle l’a été aussi pour vous : les retours que vous nous avez adressés et vos premières demandes d’accompagnement témoignent en tout cas d’un réel intérêt…

The Connecting Place

Entrée/Sortie de l’escalier de secours – Photo Michel Caumes.

> Si vous n’avez pas pu être parmi nous ou que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.